COP 22 : De l’engagement à l’action

La conférence de Paris (COP 21) s’est achevée le 12 décembre 2015 par une série d’annonces ambitieuses, intitulées « Accords de Paris ». La série des « COP » (Conference of Parties), débutée en 1992 avec le sommet de Rio, ne s’achève cependant pas avec ce succès. En novembre 2016 se déroulera la COP 22 au Maroc, à Marrakech. Cette nouvelle réunion internationale est déjà annoncée comme la « Conférence de l’action », suite aux décisions prises à Paris.

Le Maroc est vraiment préoccupé par les conséquences du changement climatique car il est situé dans une région terriblement vulnérable. Ainsi, le Maroc a adopté une charte nationale de l’environnement et du développement durable qui a pour objectif  de réduire ses émissions de GES (Gaz à Effet de Serre) de 32% à l’horizon 2030.

Permettre au Maroc d’organiser la prochaine Conférence des Nations Unies sur le Climat, est aussi reconnaître le Royaume comme un grand pays de l’écologie. Selon l’organisme indépendant Climate Action Tracker (CAT), le Maroc fait partie des quatre pays les plus écologiques  au monde aux côtés du Costa Rica, du Bhoutan et de l’Éthiopie. Ce virage écologique marocain  s’est concrétisé par un  plan énergétique très ambitieux puisque le Royaume ambitionne de porter à 42% la contribution des énergies renouvelables à la production électrique d’ici 2020, et à 52% à l’horizon 2030. De nombreux projets sont d’ores et déjà lancés tel que la centrale solaire de Ouarzazate. La première tranche Noor I est en service depuis le 4 février 2016, et à long terme le programme vise en 2020 une production de 2 000 MW. Noor sera à long terme le plus grand projet solaire dans le monde, et pourra fournir de l’énergie à plus d’un million de foyers et produira un volume électrique de 580 MW. Répartis sur 450 hectares, 500 000 miroirs cylindro-paraboliques de 12 mètres de hauteur chacun, répartis sur 800 longues rangées suivront lentement le soleil.

noor (1)

 Le plus grand parc éolien d’Afrique à Tarfaya mis en service en Décembre 2014: celui-ci fournit de l’électricité à 1,5 millions d’habitants sans émettre de carbone .

eolien

A Marrakech la Radeema (Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Marrakech) traite 10000 m3 d’eau usée par jour ! Le méthane récupéré sert à la production d’électricité et l’eau nettoyée sert à l’arrosage des espaces verts et de nombreux golfs de Marrakech. pour un tourisme durable.

Marrakech, ville organisatrice de la Cop22 Maroc 2016, aura aussi sa centrale solaire . En effet le géant japonais Sumitomo a annoncé le 27 janvier 2016 à Rabat  sa volonté d’y construire une centrale photovoltaïque de 1MW.

La COP22 Marrakech 2016 sera donc un événement majeur pour le monde mais également une formidable vitrine pour un Maroc durable et au cœur des technologies les plus innovantes.

Sources : 

http://www.domofinance.com/actualites/vers-la-cop-22-a-marrakech

https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_solaire_Noor

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s